• Manuel d'écriture et de survie

    Manuel d'ériture et de survie

    Génialissime

  • Manuel d'écriture et de survieUne magnfique correspondance

     

    Ecrit par : Martin Page

    Publié aux éditions : Seuil

     

    Résumé :

    “Dans ce livre, Martin Page répond aux interrogations d’une jeune écrivaine. Elle s’appelle Daria, elle veut écrire un roman. Au fil de leurs échanges, par lettres et emails, il lui donne des conseils d’écriture, mais surtout il esquisse des moyens de se débrouiller avec le monde, avec le milieu littéraire, avec ses propres névroses et fragilités. C’est d’abord un livre sur la réalité des écrivains d’aujourd’hui : l’envoi d’un manuscrit, les rapports avec les éditeurs, et avec les autres auteurs, l’argent, la maladie…”

    Avis :

    J'ai beaucoup aimé ce livre que j'ai trouvé très touchant. En effet l'auteur fait preuve d'une sensibilité exacerbée qui est très intéressante puisqu'auto-biographique. J'ai beaucoup aimé le côté paternel que le narrateur a avec Daria, ses conseils sont toujours justes, sensés et très intéressant. Ce qui m'a particulièrement plus c'est toute la partie sur l'écriture et le regard que l'on a de ce qu'on produit et  notamment du temps qui passe et qui nous aide à devenir objectif par rapport à nos propres écrits et à voir les qualités existantes plus que les défauts. La partie sur l'édition, le choix de l'éditeur m'a aussi intéressée puisque e souhaiterais devenir éditrice plus tard, ou du moins travailler dans une maison d'édition dans la partie lecture et correction avec les auteurs.

    A mon sens c'est un auteur contemporain des plus magiques et doué. Il a une écriture extrêmement fluide et agréable à lire. Le vocabulaire utilisé n'est pas compliqué et s'adresse à un vaste public. Martin Page a un style personnel, bien développé que je trouve magique. Cet auteur arrive à nous captiver dès les premières lignes et la forme, judicieuse, qu'il a utilisé nous permet de nous couper à la fin des lettres si on le souhaite; c'est un de grands avantages de l'écriture épistolaire; mais personnellement je ne me suis arrêtée que pour dormir et il a été fini en 3 jours.

    A lire absolument ! C'est mon gros coup de coeur de la rentrée.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique