• Naissance des fantômes

    Naissance des fantômes

     

     

    Naissance des fantômes

    Ecrit par : Marie Darieussecq

    Publié aux éditions : P.O.L

     

    Résumé (de la maison d'édition) :

    C’est au départ une histoire simple, banale et triste. Un homme disparaît. Sa femme l’attend, elle ne se résout pas à sa disparition, elle le cherche.
    Alors, le monde va se défaire ou, plus exactement s’ouvrir. Il s’ouvre sur son mystère, sur ses niveaux inconcevables, sur ses énigmes, l’infiniment grand, l’infiniment petit, l’infiniment mouvant puissamment rythmés par l’attente. Tous les repères se déplacent, plus aucune perspective n’est certaine, étoiles et atomes échangent leur poids, leur valeur. De proche en proche, cette disparition désintègre tout ce qui constitue la réalité généralement admise, elle nous projette dans une autre dimension des sentiments et des sensations. Les fantômes peuvent apparaître car, comme la narratrice, nous sommes prêts

     

    Mon avis :

    C'est sur conseil que j'ai découvert cette auteure dont je m'apprête désormais à lire plusieurs de ses ouvrages.

    Le titre, très intriguant, m'a tout de suite plu et « parlé ».

    Ce livre, c'est l'histoire de la réalité qui se déchaîne sur une femme, qui paraît marginale, et qui, se transformant, devient quelque chose d'inatteignable. Cette femme, anonymisée, vit, ou plutôt survit, dans le rêve : j'entends par là qu'elle ne perçoit plus vraiment ce qui est vrai de ce qui ne l'est plus. Et c'est notamment ce travail entre la frontière, très vague, de la réalité routinière et décevante ainsi que du rêve, de l'imaginaire que j'ai aimé ; l'utilisation du monologue nous plaçant dans une situation de vulnérabilité face aux pensées de la narratrice, on se sent d'autant plus affectés par elle, par sa personne. Tout au long de l'histoire, le lecteur est avec la narratrice mais sans l'être totalement. Et ça change de n'avoir pas un livre qui s'adresse à vous mais qui est juste là et si quelqu'un s'y intéresse alors : tant mieux !

    Enfin, j'ai trouvé que les sensations, les émotions que procurent cet ouvrage sont étranges et difficiles à décrire, justement parce que ce roman est vague. En fait, c'est le roman de l'absence et du vide impossible à combler, ce qui peut en rebuter plus d'un et ne pas plaire parce que cette écriture est très particulière. Personnellement, j'ai bien aimé et je le conseille aux lecteurs appréciant la littérature blanche dont les personnages sont développés de manière particulière avec des sensations d'un côté incompréhensibles et claires. Difficile à expliquer alors lisez-le pour vous faire votre propre avis !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :