• Nuit bleutée

    Nuit bleutée

     

    La lumière rosée du soleil couchant laisse place aux ombres bleutées de la nuit, les étoiles, presque cachées par les réverbères, s'allument à leur tour et chassent les derniers nuages.

    Les dernières gouttes de pluie soulèvent une odeur de terre humide et de mélancolie que laisse passer la fenêtre entrouverte. Parfum de printemps et d'oubli.

    Allongée sur son lit, une enfant dort sous le regard bienveillant des portraits de famille. Recroquevillée, elle serre contre elle un lambeau de tissu, vestige d'une enfance déjà disparue. Elle serre contre elle le souvenir des rires et de la joie comme pour se protéger du voile de langueur que le vent a déposé sur ses épaules, bleuies par la fraicheur d'une soirée de la belle saison.

    Éclairée par les rayons de la lune, sous l’œil attentif des étoiles, l'innocente se repose de son fardeau, soudainement plus légère qu'une plume.

     

    Comme posée là par hasard elle semble prête à s'envoler, d'invisibles ailes au dos. Mais au lieu de cela ce sont ses cheveux d'ébènes qui se soulèvent, tel des vagues, emmenés par la brise d'une nuit calme et attentive. Leur envolée laisse apercevoir deux yeux, clos sur un au-delà imaginaire et fugace. Sous l'absence du regard se devine un souffle, plus ténu que celui qu'un oiseau et caché par l'assourdissant vacarme de la vie qui ne semble pouvoir la réveiller, inatteignable en ces lieux que la peur ignore.

    Et tandis qu'elle dort, tombent les pétales de fleurs en fin de vies, recouvertes peu à peu d'une rosée encore incolore. La nature poursuivant son cours, sans remarquer la défaillance du déroulé trop bien huilé de la nuit.

    L'enfant, trop vite devenue grande, ne s'est pas levée pour se glisser, impunément, entre les branches et les feuilles du jardin ensommeillé.

    Elle est restée recroquevillée, la reine des fleurs entre les mains, les poignets maculés du rouge éclatant des coquelicots du printemps.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :